Tél : 01 42 22 09 18
Fax : 01 42 22 10 03
Les dispositions de l’article R. 2152-13 s’appliquent.
Pour les marchés passés selon une procédure formalisée, les critères d’attribution font l’objet d’une pondération ou, lorsque la pondération n’est pas possible pour des raisons objectives, sont indiqués par ordre décroissant d’importance. La pondération peut être exprimée sous forme d’une fourchette avec un écart maximum approprié qui doit refléter la façon dont l’acheteur valorise les […]
Les dispositions de l’article R. 2152-11 s’appliquent.
En cas de dialogue compétitif et pour les partenariats d’innovation, l’offre économiquement la plus avantageuse est identifiée sur la base d’une pluralité de critères conformément aux dispositions du 1° de l’article R. 2352-5.
Pour attribuer le marché de défense ou de sécurité au soumissionnaire ou, le cas échéant, aux soumissionnaires qui ont présenté l’offre économiquement la plus avantageuse, l’acheteur se fonde : 1° Soit sur une pluralité de critères non-discriminatoires et liés à l’objet du marché, notamment la qualité, le prix, la valeur technique, les caractéristiques fonctionnelles ou […]
Les offres régulières, acceptables et appropriées, et qui n’ont pas été rejetées en application des articles R. 2152-1, R. 2152-2 ainsi que de la section 2 sont classées par ordre décroissant en appliquant les critères d’attribution.
Les dispositions des articles R. 2152-4 et R. 2152-5 s’appliquent.
L’acheteur exige que le soumissionnaire explique le prix ou les coûts proposés dans son offre lorsque celle-ci semble anormalement basse eu égard aux travaux, fournitures ou services.Peuvent être prises en considération des justifications tenant notamment aux aspects suivants :1° Le mode de fabrication des produits, les modalités de la prestation des services, le procédé de […]
Les dispositions des articles R. 2152-1 et R. 2152-2 s’appliquent.
Tous droits réservés © Cabinet Palmier - Brault - Associés
Un site réalisé par Webocube