Tél : 01 42 22 09 18
Fax : 01 42 22 10 03
L’autorité concédante peut exiger que les candidats et soumissionnaires joignent une traduction en français aux documents qu’ils ont remis rédigés dans une autre langue.
Les candidats ou soumissionnaires peuvent adresser à l’autorité concédante une copie de sauvegarde des documents transmis par voie électronique dans des conditions fixées par un arrêté du ministre chargé de l’économie annexé au présent code. Cette copie ne peut être prise en considération que si elle est parvenue à l’autorité concédante dans le délai prescrit […]
Les dispositifs et les systèmes utilisés pour communiquer par voie électronique, ainsi que leurs caractéristiques techniques, doivent être compatibles avec les technologies d’information et de communication généralement utilisées.Les frais d’accès au réseau sont à la charge de chaque candidat ou soumissionnaire.
Lorsque l’autorité concédante utilise des moyens électroniques, elle assure la confidentialité et la sécurité des transactions sur un réseau informatique accessible de façon non discriminatoire, selon des modalités fixées par arrêté du ministre chargé de l’économie annexé au présent code.
A l’exception des cas prévus aux articles R. 3122-4 et R. 3122-9, l’autorité concédante choisit le ou les moyens de communication avec les opérateurs économiques. Ce choix est indiqué dans l’avis de concession ou, en l’absence d’un tel avis, dans un autre document de la consultation.
Les moyens de communication utilisés ne peuvent avoir pour effet de restreindre l’accès des opérateurs économiques à la procédure de passation du contrat de concession.Les transmissions, les échanges et le stockage d’informations sont effectués de manière à assurer l’intégrité des données et la confidentialité des candidatures et des offres et à garantir que l’autorité concédante […]
L’autorité concédante communique, au plus tard six jours avant la date limite fixée pour la réception des candidatures ou des offres, les renseignements complémentaires sur les documents de la consultation sollicités en temps utile par les candidats ou soumissionnaires.
Par dérogation à l’article R. 3122-9, lorsque, dans des circonstances dûment justifiées, pour des raisons de sécurité exceptionnelle, des raisons techniques ou en raison du caractère particulièrement sensible d’informations commerciales nécessitant un niveau de protection très élevé, l’autorité concédante est dans l’impossibilité d’offrir un accès dématérialisé à certains documents de la consultation, elle indique, dans […]
Le profil d’acheteur est la plate-forme de dématérialisation permettant notamment aux autorités concédantes de mettre les documents de la consultation à disposition des opérateurs économiques par voie électronique et de réceptionner par voie électronique les documents transmis par les candidats et les soumissionnaires. Un arrêté du ministre chargé de l’économie annexé au présent code détermine […]
Les documents de la consultation sont mis à disposition, par voie électronique, sur un profil d’acheteur défini à l’article R. 3122-10, à compter de la date de publication d’un avis de concession ou de la date d’envoi de l’invitation à présenter une offre.Le texte de l’avis de concession ou de l’invitation précise l’adresse internet à […]
Toute modification des documents de la consultation est communiquée à l’ensemble des opérateurs économiques, aux candidats admis à présenter une offre ou à tous les soumissionnaires, dans des conditions garantissant leur égalité et leur permettant de disposer d’un délai suffisant pour remettre leurs candidatures ou leurs offres.
Les documents de la consultation sont constitués de l’ensemble des documents fournis par l’autorité concédante ou auxquels elle se réfère, pour définir l’objet, les spécifications techniques et fonctionnelles, les conditions de passation et d’exécution du contrat de concession, ainsi que le délai de remise des candidatures ou des offres et, s’il y a lieu, les […]
L’autorité concédante doit être en mesure de faire la preuve de la date d’envoi des avis de concession.
La publication d’un avis de concession sur tout autre support que le Journal officiel de l’Union européenne ne peut intervenir avant sa publication par l’Office des publications de l’Union européenne.L’autorité concédante peut toutefois procéder à une publication, au niveau national, lorsqu’elle n’a pas été avisée de la publication au Journal officiel de l’Union européenne dans […]
Les avis destinés à être publiés au Journal officiel de l’Union européenne sont transmis par voie électronique à l’Office des publications de l’Union européenne qui se charge de leur publication au Journal officiel de l’Union européenne.
L’autorité concédante peut faire paraître, en sus de l’avis de concession mentionné à l’article R. 3122-2, un avis de publicité complémentaire sur un autre support que celui choisi à titre obligatoire.Cet avis complémentaire peut, le cas échéant, ne comporter que certains des renseignements figurant dans l’avis de concession publié à titre obligatoire, à condition qu’il […]
L’autorité concédante publie l’avis de concession dans les trois supports suivants :1° Au Journal officiel de l’Union européenne ;2° Au Bulletin officiel des annonces des marchés publics ou dans un journal d’annonces légales ;3° Dans une publication spécialisée correspondant au secteur économique concerné.
L’autorité concédante qui envisage d’attribuer un contrat de concession publie un avis de concession qui comporte notamment une description de la concession et des conditions de participation à la procédure de passation.Cet avis est établi conformément au modèle fixé par le règlement d’exécution (UE) 2015/1986 de la Commission du 11 novembre 2015 établissant les formulaires […]
Tous droits réservés © Cabinet Palmier - Brault - Associés
Un site réalisé par Webocube